Bento

Bienvenue sur notre blog !

Pressé par le temps ? Cuisiner trois plats en une seul fois grâce à notre TriplePan !

Les bento Japonais sont souvent composé de trois ou quatre différents plats parfaitement cuits en petites ou moyennes portions. La cuisson de ces plats prend à la fois du temps et il nous arrive parfois d'en cuisiner plus que ce que l'on a vraiment besoin. Dans un esprit d'efficacité japonaise, nous vous apprenons à cuisiner trois plats en une seul fois grâce à notre TriplePan !

 

Et maintenant, cuisinons !

Ingrédients:

1 Oeuf

1 Filet de Saumon

5-6 gros pois

1 demi poivron

1/2 cs. de bouillon de dashi

1 cs. de sauce Soja

1 cs. de Mirin

1/2 cs. de sucre (n'importe lequel)

Huile

 

Tout d'abord, commencez par couper le demi poivron en fine tranche.

Versez l'oeuf dans un grand bol et y ajouter le bouillon de dashi. Mélangez le tout.

Préchauffer la poêle, puis commencer à cuire le filet de saumon dans l'une des parties non central de la poêle.

Après avoir fait cuire le saumon pendant environ 3 minutes, enduisez l'autre extrémité d'un peu d'huile de cuisson et ajoutez y les gros pois et le poivron tranché.

Enfin, ajoutez 1/3 du mélange d'oeufs.

Une fois que l'œuf est à moitié cuit, roulez-le à l'aide d'une paire de baguettes (de longues baguettes de cuisson fonctionnent mieux !).

Répétez rapidement ce processus avec les deuxième et troisième portions du mélange. (Pour un tutoriel tamagoyaki complet, regardez notre vidéo dédiée ici)

Retirez le rouleau de tamagoyaki et laissez les poivrons et les pois terminer leur cuisson comme vous le souhaitez.

Ajouter 1 cuillère à soupe de sauce soja, 1 cuillère à soupe de mirin et 1/2 cuillère à soupe de sucre au saumon et le laisser cuire jusqu'à ce que le filet soit bien coloré.

Mettez les ingrédients de côté et laisser refroidir.

Remplir la partie inférieur de votre boîte à bento de riz (froid, afin de n'avoir aucune condensation qui s'accumule dans la boîte).

Pour cette démonstration, nous avons utilisé notre boîte Asanoha Bento (capacité 950 ml)

Une fois que tout a refroidi, remplissez la partie supérieure de votre boîte à bento avec le rouleau de tamagoyaki, les poivrons, les gros pois et le saumon.

Nous avons également ajouté du soboro (poulet haché assaisonné) pour plus de saveur !

Emballez votre boîte à bento et vous êtes prêt à partir !

Lire plus

Les bento Japonais sont souvent composé de trois ou quatre différents plats parfaitement cuits en petites ou moyennes portions. La cuisson de ces plats prend à la fois du temps et il nous arrive parfois d'en cuisiner plus que ce que l'on a vraiment besoin. Dans un esprit d'efficacité japonaise, nous vous apprenons à cuisiner trois plats en une seul fois grâce à notre TriplePan !

 

Et maintenant, cuisinons !

Ingrédients:

1 Oeuf

1 Filet de Saumon

5-6 gros pois

1 demi poivron

1/2 cs. de bouillon de dashi

1 cs. de sauce Soja

1 cs. de Mirin

1/2 cs. de sucre (n'importe lequel)

Huile

 

Tout d'abord, commencez par couper le demi poivron en fine tranche.

Versez l'oeuf dans un grand bol et y ajouter le bouillon de dashi. Mélangez le tout.

Préchauffer la poêle, puis commencer à cuire le filet de saumon dans l'une des parties non central de la poêle.

Après avoir fait cuire le saumon pendant environ 3 minutes, enduisez l'autre extrémité d'un peu d'huile de cuisson et ajoutez y les gros pois et le poivron tranché.

Enfin, ajoutez 1/3 du mélange d'oeufs.

Une fois que l'œuf est à moitié cuit, roulez-le à l'aide d'une paire de baguettes (de longues baguettes de cuisson fonctionnent mieux !).

Répétez rapidement ce processus avec les deuxième et troisième portions du mélange. (Pour un tutoriel tamagoyaki complet, regardez notre vidéo dédiée ici)

Retirez le rouleau de tamagoyaki et laissez les poivrons et les pois terminer leur cuisson comme vous le souhaitez.

Ajouter 1 cuillère à soupe de sauce soja, 1 cuillère à soupe de mirin et 1/2 cuillère à soupe de sucre au saumon et le laisser cuire jusqu'à ce que le filet soit bien coloré.

Mettez les ingrédients de côté et laisser refroidir.

Remplir la partie inférieur de votre boîte à bento de riz (froid, afin de n'avoir aucune condensation qui s'accumule dans la boîte).

Pour cette démonstration, nous avons utilisé notre boîte Asanoha Bento (capacité 950 ml)

Une fois que tout a refroidi, remplissez la partie supérieure de votre boîte à bento avec le rouleau de tamagoyaki, les poivrons, les gros pois et le saumon.

Nous avons également ajouté du soboro (poulet haché assaisonné) pour plus de saveur !

Emballez votre boîte à bento et vous êtes prêt à partir !

Lire plus


UN WEEKEND RELAXANT DE DEUX JOURS À KYOTO : LES CONSEILS DE THOMAS ET CLÉMENT DE BENTO&CO

 

Envie d’être en ville et à la campagne à la fois ? Un petit week-end de deux jours à Kyoto s’impose ! Quelque soit la saison, vous aurez de quoi faire et de quoi apprécier la ville, pour peu que vous soyez attentif aux détails. N’hésitez pas à vous perdre, à marcher, à louer un vélo… et à prendre le taxi si nécessaire (peu cher et bien plus rapide que les trajets en bus).  

Ancienne capitale du Japon de 794 à 1868, Kyoto cache plus que des trésors nationaux et des temples. Un havre de paix où se mélange nature et vie citadine, vous y découvrirez des temples et sanctuaires par centaines et de magnifiques balades et où vous serez transporté dans des temps anciens. 

Une balade le long du chemin de la philosophie

Comme tout le monde, j’aime commencer par les endroits pleins d’histoires et de cultures, et quoi de mieux qu’une balade au chemin de la philosophie ?

Partez du Pavillon d’argent (après un petit ramen chez Masutani) et marchez jusqu’au Nanzen-Ji. Quelque soit le temps et la saison, le chemin de la philosophie offre de quoi se relaxer en marchant doucement.
Sur le chemin, le long d’un cours d’eau,  vous découvrirez des petites boutiques qui viennent compléter temples et sanctuaires.

Astuce : Besoin d’un café ? Un Blue Bottle bien situé vous attend au bout, près de la station de métro Keage.

Le conseil de Thomas : Le pavillon d’argent comme le temple Eikan-do Zenrin-ji sont des endroits à visiter, tout particulièrement durant l’automne. A cette période de l’année, les érables changent de couleurs, pour s’habiller d’un rouge flamboyant. 

Pause shopping et restaurants

En descendant en ville, nous vous conseillons de passer par notre boutique Bento&coCette boutique est la première boutique spécialisée en boîte à bento au Japon, ouverte depuis 2012.

Vous pourrez y découvrir des boîtes à bento classique, en plastique, bois ou métal, mais aussi, des baguettes japonaises et des accessoires de cuisine.

A proximité, vous pourrez dîner dans un izakaya, Oheso, apprécier une bière chez Before 9 ou déguster un plat français Le Bouchon.

A lire également : Restaurants à Kyoto : nos adresses 

La randonnée de Kurama à Kibune

Pour la deuxième journée, j’aime toujours prendre mon temps et découvrir la nature environnante. Et pour moi la randonnée de Kurama à Kibune est la plus agréable, et cela à n’importe quel moment de l’année !

Situé au nord est de Kyoto, à seulement 30 minutes en train depuis la gare de Demachiyanagi, vous pourrez accéder au Mont Kurama, une montagne sacrée où se trouve le temple bouddhiste, Kurama-dera.

La randonnée démarre à la gare de Kurama ou vous découvrirez une grande statue de Tengu. Monter jusqu’au sommet du temple vous prendra environ 1 heure en marchant tranquillement. Une marche agréable qui vous transportera en pleine forêt. Prévoyez beaucoup d’eau et de quoi vous couvrir la tête, surtout l’été.

Astuce : Les bains du Onsen Kurama en plein air sont accessibles à la journée.

Au sommet vous pourrez profiter de la magnifique vue sur les montagnes et forêts environnantes !

La randonnée ne s’arrête pas là ! Après une bonne marche sur ce sentier, vous arriverez au village de Kibune, surtout célèbre pour ses restaurants avec terrasses construites sur pilotis, couvrant la rivière locale. 

Comptez encore 20 minutes pour rejoindre la gare de Kibune puis retourner à Demachiyanagi, au nord de Kyoto.

 

Thomas et Clément

 

Lire plus

 

Envie d’être en ville et à la campagne à la fois ? Un petit week-end de deux jours à Kyoto s’impose ! Quelque soit la saison, vous aurez de quoi faire et de quoi apprécier la ville, pour peu que vous soyez attentif aux détails. N’hésitez pas à vous perdre, à marcher, à louer un vélo… et à prendre le taxi si nécessaire (peu cher et bien plus rapide que les trajets en bus).  

Ancienne capitale du Japon de 794 à 1868, Kyoto cache plus que des trésors nationaux et des temples. Un havre de paix où se mélange nature et vie citadine, vous y découvrirez des temples et sanctuaires par centaines et de magnifiques balades et où vous serez transporté dans des temps anciens. 

Une balade le long du chemin de la philosophie

Comme tout le monde, j’aime commencer par les endroits pleins d’histoires et de cultures, et quoi de mieux qu’une balade au chemin de la philosophie ?

Partez du Pavillon d’argent (après un petit ramen chez Masutani) et marchez jusqu’au Nanzen-Ji. Quelque soit le temps et la saison, le chemin de la philosophie offre de quoi se relaxer en marchant doucement.
Sur le chemin, le long d’un cours d’eau,  vous découvrirez des petites boutiques qui viennent compléter temples et sanctuaires.

Astuce : Besoin d’un café ? Un Blue Bottle bien situé vous attend au bout, près de la station de métro Keage.

Le conseil de Thomas : Le pavillon d’argent comme le temple Eikan-do Zenrin-ji sont des endroits à visiter, tout particulièrement durant l’automne. A cette période de l’année, les érables changent de couleurs, pour s’habiller d’un rouge flamboyant. 

Pause shopping et restaurants

En descendant en ville, nous vous conseillons de passer par notre boutique Bento&coCette boutique est la première boutique spécialisée en boîte à bento au Japon, ouverte depuis 2012.

Vous pourrez y découvrir des boîtes à bento classique, en plastique, bois ou métal, mais aussi, des baguettes japonaises et des accessoires de cuisine.

A proximité, vous pourrez dîner dans un izakaya, Oheso, apprécier une bière chez Before 9 ou déguster un plat français Le Bouchon.

A lire également : Restaurants à Kyoto : nos adresses 

La randonnée de Kurama à Kibune

Pour la deuxième journée, j’aime toujours prendre mon temps et découvrir la nature environnante. Et pour moi la randonnée de Kurama à Kibune est la plus agréable, et cela à n’importe quel moment de l’année !

Situé au nord est de Kyoto, à seulement 30 minutes en train depuis la gare de Demachiyanagi, vous pourrez accéder au Mont Kurama, une montagne sacrée où se trouve le temple bouddhiste, Kurama-dera.

La randonnée démarre à la gare de Kurama ou vous découvrirez une grande statue de Tengu. Monter jusqu’au sommet du temple vous prendra environ 1 heure en marchant tranquillement. Une marche agréable qui vous transportera en pleine forêt. Prévoyez beaucoup d’eau et de quoi vous couvrir la tête, surtout l’été.

Astuce : Les bains du Onsen Kurama en plein air sont accessibles à la journée.

Au sommet vous pourrez profiter de la magnifique vue sur les montagnes et forêts environnantes !

La randonnée ne s’arrête pas là ! Après une bonne marche sur ce sentier, vous arriverez au village de Kibune, surtout célèbre pour ses restaurants avec terrasses construites sur pilotis, couvrant la rivière locale. 

Comptez encore 20 minutes pour rejoindre la gare de Kibune puis retourner à Demachiyanagi, au nord de Kyoto.

 

Thomas et Clément

 

Lire plus


Setsubun c'est quoi ? C'est quand ? C'est ou ?

Le Setsubun (節 分, littéralement «division saisonnière») est un festival qui est célébré tous les ans les 3 et 4 février à travers le Japon, un jour avant le début du printemps selon le calendrier lunaire japonais.

Conformément aux anciennes traditions japonaises, Setsubun a lieu au début du printemps afin de se débarrasser des mauvais esprits et d'apporter bon augure pour cette nouvelle année. On dit que pendant le Nouvel An, les esprits planent entre la frontière du monde fantôme et physique, il est donc nécessaire de chasser tous les esprits qui auraient pu passer à travers la frontière et pénétrer dans les maisons des vivants.

Pour le festival Setsubun d'aujourd'hui, les gens jettent de petits paquets de graine de soja torréfié sur une personne portant un masque d'oni (鬼, démon, ogre), les chassant de la maison ! Tout en jetant des haricots, tout le monde crie «Oni wa soto! Fuku wa uchi! »(鬼 は 外 、 福 は 内), littéralement« démons dehors, bonne chance dedans ! ». Les démons courent alors dehors, emportant la malchance accumulée tout au long de l'année avec eux.

Les gens assistent également à des événements publics où des gens déguisé en démons passent parmi la foule, ils sont alors accueilli par une douche de graine de soja !

Et maintenant vient la partie de Setsubun dont les adultes redoutent; une fois que le démon a été exorcisé, tout le monde mange le nombre d'haricots correspondant à son âge (plus un de plus pour la bonne chance). Faire cela est censé éloigner la maladie et éloigner ces démons embêtants.

~ Dans la région du Kansai, les gens apprécient également un met plus savoureux du Setsubun, un rouleau de makizushi (gros rouleau de sushi) en silence tout en faisant face à la direction déterminée par le symbole du zodiaque de l'année (pour l'année du rat 2020, la direction est sud ouest). 

Lire plus

Le Setsubun (節 分, littéralement «division saisonnière») est un festival qui est célébré tous les ans les 3 et 4 février à travers le Japon, un jour avant le début du printemps selon le calendrier lunaire japonais.

Conformément aux anciennes traditions japonaises, Setsubun a lieu au début du printemps afin de se débarrasser des mauvais esprits et d'apporter bon augure pour cette nouvelle année. On dit que pendant le Nouvel An, les esprits planent entre la frontière du monde fantôme et physique, il est donc nécessaire de chasser tous les esprits qui auraient pu passer à travers la frontière et pénétrer dans les maisons des vivants.

Pour le festival Setsubun d'aujourd'hui, les gens jettent de petits paquets de graine de soja torréfié sur une personne portant un masque d'oni (鬼, démon, ogre), les chassant de la maison ! Tout en jetant des haricots, tout le monde crie «Oni wa soto! Fuku wa uchi! »(鬼 は 外 、 福 は 内), littéralement« démons dehors, bonne chance dedans ! ». Les démons courent alors dehors, emportant la malchance accumulée tout au long de l'année avec eux.

Les gens assistent également à des événements publics où des gens déguisé en démons passent parmi la foule, ils sont alors accueilli par une douche de graine de soja !

Et maintenant vient la partie de Setsubun dont les adultes redoutent; une fois que le démon a été exorcisé, tout le monde mange le nombre d'haricots correspondant à son âge (plus un de plus pour la bonne chance). Faire cela est censé éloigner la maladie et éloigner ces démons embêtants.

~ Dans la région du Kansai, les gens apprécient également un met plus savoureux du Setsubun, un rouleau de makizushi (gros rouleau de sushi) en silence tout en faisant face à la direction déterminée par le symbole du zodiaque de l'année (pour l'année du rat 2020, la direction est sud ouest). 

Lire plus


Novembre 2019 Gagnant photo bento de tous les jours !

Merci pour toutes vos photos durant ce mois de Novembre !

Nous sommes très heureux d’annoncer que @ lovin_bento (sur instagram) est la grande gagnante de ce mois de Novembre ! 

 

Voici quelques autres entrées du mois: 

 

 Voici un bento par @claudias_lebenskunst (instagram), frais et équilibré !

 

 

L'adorable bento de @mamaberlsays (instagram), avec des onigiris tout sourire, et des gland saucisse champignon !

 

Et pour finir le bento licorne de @ hui3tan (Instagram), difficile de faire plus adorable..  

Lire plus

Merci pour toutes vos photos durant ce mois de Novembre !

Nous sommes très heureux d’annoncer que @ lovin_bento (sur instagram) est la grande gagnante de ce mois de Novembre ! 

 

Voici quelques autres entrées du mois: 

 

 Voici un bento par @claudias_lebenskunst (instagram), frais et équilibré !

 

 

L'adorable bento de @mamaberlsays (instagram), avec des onigiris tout sourire, et des gland saucisse champignon !

 

Et pour finir le bento licorne de @ hui3tan (Instagram), difficile de faire plus adorable..  

Lire plus


Comment faire vos propres Takoyaki à la maison !

Cuisinez des takoyaki, ces fameuses et délicieuses boulettes au poulpe tout en rondeur, et découvrez nos accessoires spécial takoyaki !

---------------------------------------------

Recette: (Pour faire environ 40 takoyaki)

Ingrédients:
- Flocons de Nori (aonori)
- Katsuobushi (bonite à ventre rayé séchée, fermentée, et fumée)
- Huile (nous avons utilisé de l'huile de sésame)
- Pickle ginger (gingembre mariné)
- Œuf
- Farine pour takoyaki
- Poulpe 

Optionnel:
- Petites crevettes séchées
- Tenkasu (de la pâte à beignets pour tempura et takoyaki (frit))

-------------------------

1. Versez 200 g de farine pour takoyaki dans un grand bol

2. Ajoutez un œuf et 600 ml d’eau.

3. Mélangez jusqu’à ce que la mixture devienne homogène.

4. Graisser la casserole avec de l'huile et préchauffer la poêle

5. Verser le mélange (remplir à peu près à moitié)

6. Ajoutez le poulpe en tranches et le gingembre mariné 

Facultatif: Nous avons également ajouté du tenkasu et des petites crevettes séchées 

7. Faites cuire jusqu'à ébullition

8. Utilisez une broche ou un cure-dent pour retourner les Takoyaki !

9. Continuez à tourner jusqu'à ce que les boules se forment et deviennent d'une couleur dorées.

10. Retirez les de la casserole et recouvrez les de sauce, de flocons de nori et de katsuobushi 
 
11. Bon appétit !
Voir tous nos essentiels de cuisine takoyaki ici !

Lire plus

Cuisinez des takoyaki, ces fameuses et délicieuses boulettes au poulpe tout en rondeur, et découvrez nos accessoires spécial takoyaki !

---------------------------------------------

Recette: (Pour faire environ 40 takoyaki)

Ingrédients:
- Flocons de Nori (aonori)
- Katsuobushi (bonite à ventre rayé séchée, fermentée, et fumée)
- Huile (nous avons utilisé de l'huile de sésame)
- Pickle ginger (gingembre mariné)
- Œuf
- Farine pour takoyaki
- Poulpe 

Optionnel:
- Petites crevettes séchées
- Tenkasu (de la pâte à beignets pour tempura et takoyaki (frit))

-------------------------

1. Versez 200 g de farine pour takoyaki dans un grand bol

2. Ajoutez un œuf et 600 ml d’eau.

3. Mélangez jusqu’à ce que la mixture devienne homogène.

4. Graisser la casserole avec de l'huile et préchauffer la poêle

5. Verser le mélange (remplir à peu près à moitié)

6. Ajoutez le poulpe en tranches et le gingembre mariné 

Facultatif: Nous avons également ajouté du tenkasu et des petites crevettes séchées 

7. Faites cuire jusqu'à ébullition

8. Utilisez une broche ou un cure-dent pour retourner les Takoyaki !

9. Continuez à tourner jusqu'à ce que les boules se forment et deviennent d'une couleur dorées.

10. Retirez les de la casserole et recouvrez les de sauce, de flocons de nori et de katsuobushi 
 
11. Bon appétit !
Voir tous nos essentiels de cuisine takoyaki ici !

Lire plus