1
Livraison offerte dès 79€ d'achat (^_^)/ Voir nos conditions.
Mon panier
0 articles | 0.00€

La boutique spécialiste du bento en direct de Kyoto au Japon !

Le Blog Bento&co : Pour tout savoir sur les Bento, la Cuisine, le Japon et nos Nouveautés !

Quand le Japon s'exporte à l'International : Réunion pour le "Cool Japan" à Kyoto en présence de la Minisitre Mme Inada

C'était samedi dernier. J'ai été invité à une réunion d'étude sur le Cool Japan. Le Cool Japan, c'est la promotion de la culture et des produits japonais par le Gouvernement japonais, à l'étranger.

Cette réunion se tenait à Kyoto, plus exactement dans le temple Hogonin, à Arashiyama. Un très joli cadre donc, et en présence de 13 autres personnes (j'étais le seul étranger), dont des artisans (tissus, saké...), le Président de la TOEI, des designers, le plus célèbre de chefs japonais au Japon, M. Murata et donc, la Ministre en charge du Cool Japan, Mme Inada, dans une très jolie robe façon kimono.



Jusqu'à présent, j'avais beaucoup entendu parlé du Cool Japan en tant que promotion de la Pop Culture japonaise : manga, animés et JPOP. Mais cette réunion à Kyoto, capitale historique du Japon et avec plusieurs artisans montre qu'il s'agit aussi de s'occuper des traditions et de produits moins "pop", comme le riz, le saké, le tissu et avec pour but, de favoriser le tourisme.

Quatre à cinq minutes pour parler, puis une séance de questions et réflexions.

Voici mon petit compte-rendu en quelques points, avec notamment les critiques et sujets à travailler pour le gouvernement :

  • Les artisans japonais produisent des produits de qualité, mais très souvent, la promotion (marketing, packaging) fait défaut. 
  • Certains fabricants japonais se trompent en pensant faire des produits spécifiquement pour l'étranger, avec des motifs plus japonais que le Japon. Ne changez rien, trouvez votre style !
  • Il y a un manque de décideurs avec un vue globale (au sens "international") et de plans d'action concrets. Petit exemple abordé : alors que les sushi se sont imposés presque partout, le Japon a oublié de favoriser l'exportation du saké en même temps.

Cette réunion fut une expérience très intéressante. Loin des clichés sur les Politiciens japonais, la Ministre Inada fut très à l'écoute et a parfaitement tenu son rôle. D'autres réunions, dans d'autres départements du Japon auront lieu et permettront de déterminer un plan d'action l'année prochaine. 

J'espère vous en parler à nouveau. En attendant, bons derniers préparatifs avant les fêtes de fin d'année !

Thomas
Bento&co

Ecrire un commentaire

← Article Suivant Article Précédent →


Nos Marques