1
Livraison offerte dès 79€ d'achat (^_^)/ Voir nos conditions.
Mon panier
0 articles | 0.00€

La boutique spécialiste du bento en direct de Kyoto au Japon !

Le Blog Bento&co : Pour tout savoir sur les Bento, la Cuisine, le Japon et nos Nouveautés !

Rie au Japon, récit numéro 4

Mon train devait partir de Odate (indiqué sur la carte) à 19 heures, mais je décidais finalement d'en prendre un plus tôt en raison des intenses chûtes de neige de la journée. Comme je devais rencontrer quelqu'un à Sendai tôt dans la matinée, je ne pouvais me permettre de me retrouver bloquée ici. Bien qu'à premiere vue cela sembla être une bonne décision, je finis par être bloquée à Hirosaki car ma correspondance fut retardée en raison d'un problème technique.

Je me retrouvai ainsi à tuer le temps dans le Mister Donut local, en compagnie d'un groupe de jeunes lycéennes, compagnons de mésaventures. On dit que de nos jours les jeunes japonais n'utilisent plus les dialectes locaux mais en les observant je pus distinguer leur accent ; c'était très intéressant et plutôt mignon. Pendant un moment j'eus aussi l'impression de ne plus savoir où je me trouvais, hormis que j'étais très loin de chez moi.

Le train partit finalement de Hirosaki avec un peu plus d'une heure de retard sur l'horaire prévu mais je réussis à monter dans un Shinkansen direct à Shin Aomori. Nous n'eurent que 2 minutes pour passer d'un train à l'autre et il me fallut donc courir aussi vite que possible !!  J'étais un peu effrayé à l'idée de tomber et briser ma précieuse wappa bento box, mais les paroles de M. Sasaki résonant en moi  - "Elles ne se cassent pas si facilement" - me rassurèrent et je parviens à prendre ma correspondance.

La distance entre Shin Aomori et Sendai est de 362km, et ce Shinkansen Hayabusa N°18 ultra rapide met seulement 90 minutes pour les relier. Ce fut en effet rapide, très rapide. J'avais envisagé de prendre mon diner à Odate avant de partir mais j'arrivai finalement à Sendai juste à l'heure. Que devais je goûter ici ? Je n'étais jamais encore jamais venue ... la faim se rappela alors soudainement à moi.

En faisant le tour des environs je finis par trouver un petite restaurant traditionnel près de la station de Sendai. A première vue l'endroit était peu éclairé mais on pouvait voir que les clients étaient nombreux et l'ambiance au rendez vous. De plus, le fumet s'échappant de l'échoppe était divin. Depuis l'extérieur je pouvais sentir la viande grillée au feu de bois, et croyez moi, j'ADORE ca.

Je lançai en entrant un "Bonjour !" à la jeune fille de l'accueil qui me répondit par un sourire. Un sourire !! Ce n'est pas le genre de choses que l'on voit souvent dans les restaurants à Tokyo. Je m'assis au comptoir et parcourus leurs menus d'un oeil alléché. Woaw ! Avec un tel choix proposé je ne pouvais pas m'être trompé d'endroit ! Je commençai donc par commander des Yakitori et une salade.

Les deux plats étaient d'appétissantes mises en bouche, et en refléchissant à ma prochaine commande je vis qu'ils avaient du Zunda. Connaissez vous cette spécialité ? En fait, c'est tout simplement la façon qu'on les gens de Sendai de désigner les Edamame. Autre particularité et pas des moindres ; ils les font mariner !

J'y goutai donc pour la première fois (on ne mange que les graines à l'intérieur) et c'était DÉLICIEUX !

Je finis par céder à l'odeur de viande grillée et interpellai à nouveau la serveuse ... Sendai est connu pour ces Gyutan (langue de boeuf), j'en avais déjà eu des échos. En temps normal, on vous sert une grosse pièce de Gyutan en tant que Steak, mais je n'en voulais pas tant. Le menu proposait cependant des brochettes à l'unité ... je me laissai tenter.

Le Gyutan cuit au charbon de bois était tendre et délicieux. De tendres morceaux d'oignons séparaient la viande dans une combinaison des meilleurs goûts. J'hésitais puis repris une autre brochette. Pourquoi pas ? J'étais à Sendai après tout.

Je pris grand plaisir à ce repas en solitaire. Le matin suivant tout en profitant d'un bon petit déjeuner à l'hôtel (Propre et bien situé) je discutais avec mon amie : Native de Sendai, elle est aussi survivante du grand tremblement de terre de mars 2011. Vous avez peut être déjà vu cette boîte à bento ?

Après la catastrophe, j'avais envoyé une boîte de gâteaux à elle et sa famille ; à ma grande surprise ils m'offrirent en retour ce magnifique set à bento et les baguettes associées ! Leurs souffrances lors de ces évènement furent indescriptibles, les traces de la tragédie sont encore perceptibles mais la volonté de reprendre une vie normale des gens de Sendai force le respect.

Ce fut un séjour bien trop court à Sendai, mais j'espère avoir la chance d'y revenir un jour. Alors que je prenais mon train pour rentrer à Tokyo le lendemain, je remarquai soudain que toutes les personnes rencontrées durant ce voyage avaient été souriantes. D'où leurs venait cette joie de vivre ? J'espérai trouver la réponse dans le train avant mon arrivée à la capitale.

Rie - Spécialiste Bento, Oslo, Norvège

Bonjour ! J'adore cuisiner et faire de la pâtisserie, et j'adore réaliser des bento tous les jours. J'ai été une des finalistes lors du Concours International de Bento 2011, et ai rejoint l'équipe Bento&co plus tard en tant que Spécialiste Bento. Je vis actuellement en Norvège, mais je suis originaire de la région d'Ishikawa, au Japon, où une grande partie des boîtes de Bento&co provient. J'essaie de faire des bento aussi beaux que bons, et j'adore vous montrer comment faire pétiller vos déjeuners ! - Rie

  • marie-france says...

    je viens de vous lire avec grand plaisir, et grand interet (j’ai note tous les noms des plats. J’espere aller un jour visiter le Tohoku. J’adore les kokeshis traditionnelles et j’aimerais visiter cette belle region.
    J’ai deja fait 2 voyages au Japon,mais n’ai pas reussi a trouver mes marques pour manger,alors que je suis sure qu’en sachant choisir je pourrais me regaler.
    Cordialement

    On January 20, 2014

Ecrire un commentaire

← Article Suivant Article Précédent →


Nos Marques